Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

CHIO Aachen 2014

CHIO Aachen 2014 Aix-la-Chapelle

Le Rolex Grand Slam of Show Jumping revient là où tout a débuté, il y a un an. Ici, sur le terrain de compétition traditionnel de la Soers à Aix-la-Chapelle, les meilleurs cavaliers du monde vont tenter, chacun de leur côté, de se faire un nom dans l’histoire du sport équestre sous les yeux de 40.000 spectateurs rassemblés dans le stade principal, ce temple du sport équestre international. Les regards seront tournés vers Steve Guerdat et Pieter Devos. Le routinier suisse et le nouveau venu belge pourraient être les premiers cavaliers de l’histoire à gagner un bonus. Et Steve Guerdat – à condition d’être victorieux à Aachen – a même toutes ses chances pour le Grand Slam. Il y a un an, le premier vainqueur était Nick Skelton. Le Britannique expérimenté avait alors remporté le Grand Prix Rolex devant la Suisse Janika Sprunger, s’inscrivant ainsi non seulement sur le célèbre tableau d’honneur immortalisant les vainqueurs à Aachen, mais devenant aussi le premier cavalier à pouvoir remporter le Rolex Grand Slam. Mais comme Skelton n’a pu prendre le départ aux « Masters » de Spruce Meadows, il en a perdu l’opportunité. En effet, une participation consécutive à chacun des trois tournois majeurs est une condition indispensable pour gagner le Rolex Grand Slam of Show Jumping. L’ordre n’a pas d’importance : le Rolex Grand Slam personnel d’un cavalier commence lors de sa victoire à un tournoi majeur. Au CHIO Aachen 2014, Pieter Devos et Steve Guerdat ont ainsi la possibilité d’obtenir un bonus décerné en plus du prix en lice pour la première place. Si Devos parvient à remporter le Grand Prix Rolex, il touchera 250.000 euros supplémentaires pour avoir connu le succès au Rolex Grand Slam selon le mode « deux sur trois ». Avec une victoire au Grand Prix Rolex, Steve Guerdat conserverait de son côté ses chances de toucher un bonus supplémentaire d’un million – à condition de remporter en septembre les « Masters » de Spruce Meadows. En gagnant à Aachen mais pas au Canada, il remporterait 500.000 euros supplémentaires. Il est décisif que le cavalier prenne le départ aux trois compétitions consécutives, mais il peut le faire avec différents chevaux. 
Cette nouvelle initiative ne réjouit pas que les cavaliers : le Rolex Grand Slam of Show Jumping est particulièrement bien accueilli par les médias et le public également. Ainsi, quand le sport équestre reviendra bientôt dans la Soers d’Aachen, c’est le prochain chapitre de cette histoire à succès encore jeune qui va être écrit. À l’issue de la première année, Arnaud Boetsch, Directeur Communication & Image de Rolex, fait un bilan tout à fait positif de cette nouvelle initiative : « Le Rolex Grand Slam est un immense succès et a placé la barre très haut pour cette discipline sportive. Nous sommes très heureux de faire partie d’une initiative aussi importante qui offre aux chevaux comme aux cavaliers la possibilité de prouver leurs aptitudes à cet événement phare du saut d’obstacles. » 
Alors, qui sera le meilleur parmi les meilleurs l’après-midi du 20 juillet 2014 dans le grand stade d’Aachen ? Quel couple brillera par ses performances, mais aussi par sa force psychique en se laissant le moins possible impressionner par l’atmosphère régnant dans cette immense arène du sport équestre ? Le Rolex Grand Slam of Show Jumping est de retour là où tout a commencé. Bienvenue en Allemagne, bienvenue au CHIO Aachen 2014.

 

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam