Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

L'élite mondiale s'invite à Genève

Bertram Allen Bertram Allen

Le coup d'envoi du CHI de Genève vient d'être donné et dès ce soir, les meilleurs cavaliers mondiaux tenteront de décrocher leur qualification pour la grande finale de dimanche, le « Grand Prix Rolex » doté d'1,2 million de francs suisses.

Le plateau de cette troisième étape 2016 du Rolex Grand Slam of Show Jumping ne pouvait pas être plus relevé : l'élite mondiale du saut d'obstacles y est annoncée. Les Français, champions olympiques par équipe à Rio, seront au complet à Genève avec Kevin Staut, Pénélope Leprévost, Roger-Yves Bost, Philippe Rozier et Simon Delestre. Les spectateurs auront également le plaisir de voir en piste le double champion du monde et d'Europe en titre, le Néerlandais Jeroen Dubbeldam, le médaillé de bronze individuel à Rio, le Canadien Eric Lamaze tout comme l’équipe Suisse réunie au grand complet autour de Steve Guerdat. Menés par l'actuel N° 1 mondial Christian Ahlmann, les quinze premiers cavaliers du classement mondial vont s'affronter sur le sol helvétique, ainsi que quasiment tous les cavaliers du top 30, parmi lesquels McLain Ward et Kent Farrington pour les États-Unis, Bertram Allen pour l'Irlande, Rolf-Göran Bengtsson pour la Suède, Lorenzo de Luca pour l'Italie ainsi que les coéquipiers allemands d'Ahlmann, Daniel Deußer, Meredith Michaels-Beerbaum et Marcus Ehning.

Pour tous ces cavaliers internationaux, une victoire dans le Grand Prix de dimanche signerait en même temps le début de leur parcours personnel dans le Rolex Grand Slam : le cavalier qui remporte successivement les trois Majeurs du saut d'obstacles – le CHIO d'Aix-la-Chapelle, le CSIO Spruce Meadows ‹ Masters › à Calgary et le CHI de Genève – entrera dans l'histoire du Rolex Grand Slam of Show Jumping et décrochera un bonus d'un million d'euros.

Le Britannique Scott Brash est jusque-là le seul cavalier à y être parvenu lors la saison 2014/15, et sa victoire dans les CSIO Spruce Meadows ‹ Masters › en septembre dernier fait de lui le grand favori de l'actuel grand chelem. L'Allemand Philipp Weishaupt foulera la piste genevoise de Palexpo pour un autre bonus : si, après sa victoire au CHIO d'Aix-la-Chapelle en 2016, il remporte également Genève, il décrochera un bonus de 250 000 euros attribué au vainqueur de deux Majeurs au cours du même cycle d’un grand chelem.

Le suspens sera levé ce dimanche à l'issue du « Grand Prix Rolex » du CHI de Genève qui débutera à 14h30. Les 40 cavaliers engagés auront auparavant disputé quatre qualifications : après le « Crédit Suisse Grand Prix » aujourd'hui à 18h30 et la « Finale du Top 10 Rolex IJRC » vendredi à 20h00, les cavaliers auront samedi deux possibilités de décrocher leur ticket d'entrée pour la finale de ce Majeur, avec la « Coupe de Genève » à 12h30 et le « Geneva Classic » à 21h30.

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam