Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Le chemin qui mène à la victoire

The Rolex Grand Slam Trophy (ouverture dans une nouvelle fenêtre) The Rolex Grand Slam Trophy. Picture: Rolex Grand Slam of Show Jumping / Kit Houghton.

Le Spruce Meadows ‹ Masters › débute aujourd’hui, et pour cette deuxième étape de l’année du Rolex Grand Slam of Show Jumping, les meilleurs cavaliers et chevaux du monde se sont donnés rendez-vous à Calgary pour tenter de remporter la victoire dans ce Majeur. Durant cinq jours, la classe et la finesse du saut d’obstacle sont garanties, tout comme une finale passionnante : le « CP ‹ International ›, présenté par Rolex » le dimanche est doté de deux millions de dollars canadiens et invite l’élite du saut d’obstacle à se surpasser sur l’un des parcours cinq étoiles les plus difficiles du monde.

Seuls 40 couples pourront concourir pour la victoire. Leur participation à la finale dépendra de leurs résultats lors des épreuves qualificatives qui se déroulent dès aujourd’hui jusqu’à samedi. La dernière grosse épreuve de préparation au « CP ‹ International ›, présenté par Rolex », et sans aucun doute l’un des moments phares du concours, est le Prix des Nations de samedi : dix nations s’affronteront et ont pour ce faire envoyer leurs meilleurs cavaliers au Canada : le pays hôte est mené par Eric Lamaze. Le Champion Olympique 2008 a déjà remporté le Majeur de Spruce Meadows en 2007 et 2011 et s’est récemment paré de la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio lors de l’épreuve individuelle, preuve de sa grande forme du moment.

La France, nouvellement Championne Olympique par équipe à Rio, a envoyé deux de ses cavaliers couronnés d’or avec Kevin Staut et Roger-Yves Bost. Les États-Unis ont aussi annoncé la couleur pour le Spruce Meadows ‹ Masters ›, en comptant sur les médaillées d’argent par équipe aux JO Kent Farrington et McLain Ward. L’équipe britannique est représentée par Scott Brash, vainqueur l’an dernier à Calgary et premier lauréat du Rolex Grand Slam of Show Jumping, faisant de lui une légende vivante.

La délégation allemande promet aussi du haut niveau, avec notamment les médaillés de bronze par équipe aux JO et vice-champions d’Europe Meredith Michaels-Beerbaum et Christian Ahlmann (actuel numéro un mondial), ainsi que Philipp Weishaupt, vainqueur du CHIO d’Aix-la-Chapelle 2016. Avec son brillant cheval « LB Convall », Weishaupt a en ligne de mire sa seconde victoire successive dans un Majeur afin de gravir un échelon de plus en direction du Rolex Grand Slam. Mais une victoire dans le « CP ‹ International ›, présenté par Rolex » serait aussi très intéressante pour le suisse Steve Guerdat. En tant que gagnant du CHI de Genève 2015, il pourrait remporter à Calgary le bonus des « deux sur trois » qui récompense deux victoires non consécutives lors des Majeurs du circuit du Grand Slam.

La Belgique aligne entre autres le vice Champion d’Europe Gregory Wathelet, ainsi que Olivier Philippaerts, le vainqueur du Majeur en 2012. Les Pays-Bas, Champions du Monde et d’Europe en titre, ont construit leur équipe autour du médaillé Gerco Schröder.

Mais peu importe les résultats exceptionnels que ces cavaliers ont déjà réalisés : dans le légendaire « International Ring » de Spruce Meadows, seuls les actes comptent, pas les titres. Tous les participants au « CP ‹ International ›, présenté par Rolex » ont leur chance de gagner et d’entrer dans l’histoire. Mais un seul d’entre eux, celui qui dimanche après-midi aura réalisé le parcours parfait, en harmonie avec son cheval et faisant preuve d’une volonté à toute épreuve, sera en mesure de relever cet ultime défi du sport équestre.

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam