Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Pieter Devos vainqueur à Spruce Meadows

Une victoire au « CN International presented by Rolex » lors du légendaire CSIO 5* Spruce Meadows 'Masters' représente l’un des plus grands succès possibles au sein du sport équestre international. Par son triomphe ce dimanche sur le célèbre parcours situé au pied des Rocheuses canadiennes, Pieter Devos (Belgique) s’aligne non seulement au rang des illustres vainqueurs, mais le jeune cavalier de 27 ans a également l’opportunité d’être le premier athlète à remporter l’ultime challenge du sport équestre : le Rolex Grand Slam de saut d’obstacles. « C’est incroyable que j’aie maintenant des chances de gagner le Rolex Grand Slam, c’est tout simplement fou, un rêve s’est réalisé », dit Devos.


En effet, seul le cavalier vainqueur des 'Masters', du CHI Genève et du Grand Prix Rolex du CHIO Aachen à l’intérieur d’une même année remporte le Rolex Grand Slam, entrant ainsi dans la légende du sport. Pour Devos, la quête personnelle du Rolex Grand Slam a donc débuté dimanche à Spruce Meadows, même s’il n’a pas voulu toucher le trophée du Grand Slam : « Sûrement pas, ça porte malheur ».


Au Canada, Pieter Devos a conquis la victoire devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs après s’être disputé une compétition très serrée, devançant de peu le champion olympique suisse Steve Guerdat et la Française Pénélope Leprévost. Sur le parcours final réunissant les douze meilleurs cavaliers, Devos a été le seul à réaliser un sans faute. En selle sur Candy, il est en outre parvenu d’extrême justesse, à un millième de seconde près, à rester dans la limite du temps autorisé. L’Allemand Christian Ahlmann a terminé quatrième devant son compatriote Patrick Stühlmeyer.


Le cavalier qui remporte chacune des trois compétitions à la suite décroche un bonus d’un million en plus du montant des récompenses remises au vainqueur de chaque épreuve. Un bonus est également promis au cavalier qui remporte deux des trois compétitions. Si ces victoires sont remportées consécutivement, le bonus est de 500 000 euros. Lorsque l’athlète s’impose selon le mode « deux sur trois » sans toutefois gagner consécutivement deux concours, le bonus est alors de 250 000 euros – toujours à condition que le cavalier ait pris le départ à chacun des trois tournois. Le CHI de Genève qui se tiendra du 12 au 15 décembre révèlera si Devos, après son succès au Canada, conservera également sa chance de remporter le plus grand défi du sport équestre international – la victoire du Rolex Grand Slam of Show Jumping.

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam