Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Rolex Grand Slam of Show Jumping aux Spruce Meadows ‘Masters’ 2013

Lorsque les meilleurs cavaliers de CSO de la planète se rencontreront du 4 au 8 septembre à l’occasion des ‘Masters’ de Spruce Meadows, l’enjeu portera également, pour la première fois cette année, sur le Rolex Grand Slam. Pour les cavaliers au départ, ce challenge ultime ne signifie rien de moins que la possibilité d’entrer dans la légende du sport équestre international. Sept parmi les dix cavaliers en tête du classement mondial s’affronteront sur le remarquable terrain de compétition situé au pied des Rocky Mountains canadiennes.

À la 2e place du classement mondial figure actuellement Beezie Madden. « Le Rolex Grand Slam », déclare l’Américaine, « élève notre sport à un rang encore supérieur. C’est absolument formidable que Rolex, une entreprise si renommée et étroitement liée au sport, continue à s’impliquer au sein de notre discipline ». L’amazone couronnée de succès se réjouit à la perspective des ‘Masters’ et prendra le départ avec « Simon » et « Cortes C ». Avec Cortes C, elle a déjà terminé septième au Grand Prix Rolex d’Aachen cette année. Elle se montre très optimiste pour les jours à venir : « Lors des ‘Masters’, les meilleurs cavaliers du monde s’affrontent sur l’un des meilleurs terrains de compétition du monde pour décrocher l’une des récompenses les plus élevées de la planète. Je vais donner le meilleur de moi-même en espérant qu’à la fin, ce sera un petit peu plus que ce que donneront tous les autres… ».

Le Français Roger-Yves Bost – qui vient de terminer champion d’Europe à Herning au Danemark – prendra également le départ à Spruce Meadows. Il bénéficie du soutien d’une équipe particulièrement forte : Kevin Staut en fait partie, tout comme Eugénie Angot et Pénélope Leprévost. La liste des illustres participants est menée par le numéro 1 du classement mondial, Christian Ahlmann. Parmi les favoris, on compte également le champion olympique suisse Steve Guerdat, pour lequel toute la compétition représente un véritable sommet : « C’est très excitant de pouvoir concourir aux ‘Masters’ – et en particulier bien sûr dans la perspective du Rolex Grand Slam ». Ce sera un match à domicile pour Éric Lamaze, qui se saura bien entendu placé sous observation particulière au Canada – mais qui est également conscient d’y être le chouchou absolu du public et des médias. Lamaze a déjà gagné ici en 2005 et en 2011 ; « un rêve devenu réalité », dit-il. La prochaine réussite, le succès ultime seraient maintenant une victoire au Rolex Grand Slam – « Celle-ci ferait d’un cavalier une véritable légende », dit Lamaze.

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam