Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Rolex Grand Slam of Show Jumping invité au Canada

Aujourd’hui démarre le traditionnel et prestigieux concours des Spruce Meadows « Masters », qui lance également le compte à rebours du plus grand défi du sport équestre international : le Rolex Grand Slam of Show Jumping. Cette initiative lancée par les trois concours majeurs du circuit international – Spruce Meadows « Masters », CHI Genève et CHIO Aachen – a marqué le début d’une nouvelle ère dans l’univers de l’équitation. Ici, la victoire requiert des performances absolument exceptionnelles de la part du cheval et du cavalier.

Lors du « CP International présenté par Rolex » (dotation : un million d’euros) qui se tiendra ce dimanche, deux cavaliers auront la possibilité d’entrer dans l’histoire du sport équestre. D’une part l’Allemand Christian Ahlmann, qui a remporté en juillet le « Grand Prix Rolex » du CHIO Aachen.  

Même pour ce cavalier expérimenté originaire de Marl en Westphalie, le fait d’avoir désormais une chance de gagner le Rolex Grand Slam est une opportunité exceptionnelle : « C’est quelque chose d’unique qui revêt une importance extrêmement élevée du point de vue sportif ». Il estime avoir des chances de réussite aux « Masters », même s’il dit aussi : « Il est certainement très difficile de gagner le Rolex Grand Slam. La compétition est devenue très intense, la concurrence est encore plus dense et il y a toujours une part de chance aussi, bien sûr. Mais chaque cavalier désire y parvenir au moins une fois ! »

Cela s'applique également au champion olympique en titre Steve Guerdat. Le suisse ayant échoué de peu l'an passé en terminant deuxième l'an dernier au Canada, il est parvenu à décrocher fin 2013 la victoire du « Grand Prix  Rolex » disputé à Genève. Bien que n’ayant pas connu le succès cet été à Aachen, il peut cependant encore remporter un bonus de 250.000 euros à Spruce Meadows. Mais le fait qu’il pourrait bien être le premier cavalier au monde à remporter un bonus dans le cadre du Rolex Grand Slam of Show Jumping n’est pas prépondérant pour Guerdat, car : « Ce concours est synonyme de tradition et de renom, les meilleurs cavaliers ont déjà gagné ici ». Pour lui, c’est le succès sportif qui importe, pas les montants associés au premier prix. 

Outre ces deux cavaliers, les organisateurs canadiens auront également la joie de recevoir d’autres grands noms du sport équestre tels que Beezie Madden (USA), Kevin Staut (FRA), Daniel Deusser (GER), Éric Lamaze (CAN) ou encore le Belge Pieter Devos, vainqueur de l’an passé. « Il est formidable de pouvoir accueillir tous ces cavaliers d’exception aux ‘Masters’ cette année », déclare la présidente de Spruce Meadows, Linda Southern-Heathcott. 

News

Il est temps.

Rolex Grand Slam