Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Histoire du Pedigree de Highway TN N.O.P par Adriana Van Tilburg

(Photo: Rolex Grand Slam : Ashley Neuhof) (Photo: Rolex Grand Slam : Ashley Neuhof)

Highway TN N.O.P résulte d’une stratégie durable d'élevage couvrant plusieurs générations. L’éleveur Peter Verdellen a lancé la lignée de Highway TN N.O.P il y a près de quarante ans de cela, une période pendant laquelle il a élevé quatre générations de chevaux. À chaque nouvelle génération, il a ajouté un élément qui manquait pour améliorer la lignée. Il était cependant loin d’imaginer qu’il posait là les bases d’une généalogie aussi réputée.

Débuts

L’histoire commence avec la jument Evita (Ramiro - Viola par Abgar XX), élevée par J. A. Janssen. Selon les souvenirs de Peter Verdellen, « Evita est née en 1986 et résidait dans une écurie non loin de là où je vivais. Un vieux voisin m’a dit qu’il connaissait une très belle jument d’un an et demi par Ramiro et m’a conseillé d’aller la voir. J’y suis donc allé en compagnie de quelqu’un qui s’y connaissait un peu mieux que moi et à qui elle a également plu : j’ai décidé de l’acheter. Nous l’avons débourrée sous la selle à ses trois ans et décidé d’en faire un cheval de sport. Huub Jannsen la montait en compétition. À six ans, Evita concourait en saut d’obstacles à 130 cm et en complet à haut niveau. Elle servait également de poulinière. Huub l’emmenait d’ailleurs parfois en concours qu’elle soit pleine ou suitée. Elle a pouliné pour la première fois à cinq ans. Huub, qui reste toujours à l’écoute du cheval, savait parfaitement ce qu’il faisait, et arrêtait immédiatement si la monture lui donnait l’impression qu’il lui en avait trop demandé. Le deuxième poulain d’Evita, Klint (par Ferro), est devenu un étalon approuvé et un cheval de dressage au niveau Grand Prix, sous le nom de Ferrolan. Evita était une grande jument élancée, avec beaucoup de mouvement. Après un certain temps, j’ai commencé à utiliser des étalons au galop plus court, pour un meilleur confort pour le cavalier.

J’ai utilisé Hemmingway avec Evita  un peu pour voir ce que ça donnerait : je l’avais utilisé avec une autre jument, et le poulain que j’en avais tiré s’était montré exceptionnel. En utilisant Hemmingway, on améliorait le type et on donnait une allure élégante et gracieuse à la progéniture, ainsi que du mouvement, sans pour autant allonger le galop. J’ai pensé qu’un croisement avec Evita pourrait être une bonne idée. Et ça a été le cas: leur produit, Ovita V, a remporté le concours de poulains du Limbourg avant de battre cent cinquante autres poulines aux Championnats du Benelux au haras de Zangersheide. Elle était superbe d’apparence, capable de sauter 110 cm, mais pas facile à monter. Nous l’avons donc gardée comme poulinière uniquement.

L’étalon suivant dans la lignée Highway TN N.O.P, c’est Darco. Je l’ai choisi car Ovita V était très belle mais assez petite, et je voulais donner à sa progéniture davantage de moyens. Je suis allé chercher sa semence en Belgique, et Ovita a été pleine immédiatement. Le produit en résultant est la grand-mère de Highway TN N.O.P. »

 

Zelana V (Photo : Ben Reuvekamp) Zelana V (Photo : Ben Reuvekamp)

Verdellen ajoute aussi que « comme on s’y attendait, Uvita V avait moins de sang que sa mère, Ovita V. D’un type un peu plus lourd, elle toisait 1,65m. Quand elle a eu deux ans, j’ai transféré un de ses embryons. Elle avait des origines très intéressantes, qui je me suis dit pourraient bien aller avec celles de Chellano Z. Pendant cette période, j’ai fait plusieurs transferts d’embryons à partir de diverses juments, et Ton Vullers et moi avons cherché quel étalon croiser avec Uvita V. Chellano Z, que montait Jos Lansink, se montrait alors très prometteur. J’aimais beaucoup son allure et sa façon de sauter. Avec le recul, c’était vraiment le croisement idéal. Les filles de Chellano Z ont produit de nombreux chevaux de sport. Et puis j’ai toujours admiré les lignées allemandes comme celles de Contender, et Chellano Z est le fils de Contender. Cet embryon est devenu Zelana V, la mère de Highway TN N.O.P. »

Highway TN N.O.P

Verdellen poursuit alors en nous expliquant pourquoi il a utilisé Eldorado van de Zeshoek TN pour Zelana V : « Team Nijhof avait deux étalons de cinq ans approuvés à l’époque, dont Eldorado van de Zeshoek TN. Je connaissais cet étalon depuis qu’il avait deux ans. Pieter Merckx avait déjà monté certains de mes chevaux, et Eldorado van de Zeshoek TN était déjà dans ses écuries à deux ans. Même à ce jeune âge, il montrait beaucoup de tempérament. J’avais vu ce cheval de bonne taille sauter en liberté une fois, et il m’avait impressionné. Je me disais que la progéniture de Zelana V bénéficierait d’un peu de taille supplémentaire, ce qui faisait d’Eldorado van de Zeshoek TN le choix idéal. La première pouline issue de ce croisement, Elana V Z, a vite été vendue en France où elle a concouru à 135 cm. J’en étais très content, ce qui m’a poussé à utiliser une nouvelle fois Eldorado van de Zeshoek TN, ce qui a donné Highway TN N.O.P, un bon poulain avec beaucoup de présence. Sa mère, Zelana V, suitée de Highway TN N.O.P., a été achetée lors d’une enchère en ligne en 2012. Avec le recul, je n’aurais jamais du la vendre. Lorsque le nouveau propriétaire de Highway TN N.O.P est venu le chercher, il a eu l’air un peu déçu de sa taille. Mais il n’avait pas vu que l’endroit de l’écurie où était le cheval était en contrebas. Lorsque je l’ai sorti, il a eu l’air soulagé !

J’ai revu Highway TN N.O.P à trois ans, lors d’une inspection d’étalons. Il était déjà assez grand : 1,67 m, si je me souviens bien. Il avait été sélectionné pour l’examen des étalons. Nous sommes allés voir le dernier jour du test de performance. Lors d’un passage, il a touché une barre et a eu une réaction extraordinaire ! Sa qualité était évidente. Il était très respectueux des barres.

 

Willem Greve (NED) sur Highway TN N.O.P. remercie les spectateurs après avoir remporté le Rolex Grand Prix 's-Hertogenbosch. (Photo : Rolex Grand Slam / Ashley Neuhof) Willem Greve (NED) sur Highway TN N.O.P. remercie les spectateurs après avoir remporté le Rolex Grand Prix 's-Hertogenbosch. (Photo : Rolex Grand Slam / Ashley Neuhof)

C’est très spécial pour nous d’assister à la réussite de Highway TN N.O.P. Des gens venus de partout viennent vous parler en réaction à ce succès. Nous étions également très fiers lorsqu’il a été sélectionné pour le prix du Cheval de l’année (Horse of the Year). Au moment où Highway TN N.O.P a décroché le Rolex Grand Prix au Dutch Masters, nous fêtions l’anniversaire de ma fille à Nieuwegein. Nous suivions sa performance sur ClipMyHorse.tv. Le barrage nous a tenus en haleine tout le long. Dernier à passer, Highway TN N.O.P n’avait effectivement pas la tâche facile. Nous avons poussé un grand soupir de soulagement lorsqu’il a bouclé le sans faute le plus rapide. Je suis normalement assez impassible, mais j’en avais les larmes aux yeux. En tant qu’éleveurs, nous n’oublierons jamais ce moment. Nous sommes également conscients qu’un tel succès est aussi dû à la qualité des soins qui sont prodigués à nos chevaux par la suite.

Après quarante ans d’élevage d’une lignée, quelles conclusions tire-t-il de son expérience ? « Tout ce que je peux affirmer, ajoute Verdellen, c’est que les chevaux de cette lignée sont généreux et aiment travailler avec leur cavalier, un trait très positif à mon avis. Je trouvais logique, en tant que cavalier, d’avoir mes propres juments pour pouvoir évaluer leurs qualités. J’ai commencé ma carrière d’éleveur avec cette lignée, qui fait encore aujourd’hui partie de notre programme. À l’heure actuelle, j’ai deux juments issues des origines, l’une destinée au saut d’obstacles, l’autre au dressage. Cette lignée m’a apporté de nombreux souvenirs impérissables. »

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.