Rolex Grand Slam of Show Jumping

Actualités

Histoire du Pedigree de United Touch S par Adriana Van Tilburg

(Photo : Tiffany Van Halle) (Photo : Tiffany Van Halle)

L'histoire derrière United Touch S

United Touch S provient d’une lignée forte en succès parmi lesquelles est à noter la victoire du champion olympique, Classic Touch. Classic Touch, une jument issue de l'accouplement entre Caletto II et Sevada (par Landgraf I), est devenue célèbre sous la selle de Ludger Beerbaum. Le duo a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, marquant une victoire significative tant pour le cheval que pour le cavalier. Cette réalisation demeure la seule médaille d'or olympique individuelle de Ludger Beerbaum à ce jour. Deux éleveurs notables ont joué un rôle crucial dans l'histoire d'United Touch S. La famille van der Vorn, responsable de l'élevage de Touch of Class et propriétaire de Cantate Touch, a contribué au développement de cette lignée remarquable. Puis, l'éleveur d'United Touch S a joué un rôle essentiel en combinant stratégiquement les génétiques d'un demi-frère et d'une demi-sœur, aboutissant à la naissance d'United Touch S.

La famille van der Vorm – De Margaretha Hoeve

Cantate Touch, le premier poulain de Classic Touch, a été vendu par l'intermédiaire de Joop Aaldering à la famille van der Vorm aux Pays-Bas, propriétaire de Margaretha Hoeve. Annemiek van der Vorm, nous dit à propos de sa famille : "Classic Touch venait d'être sacrée championne d'Allemagne et ma famille la considérait déjà comme un excellent cheval. Nous avons appris de M. Aaldering qu'elle avait une fille de Capitol I : Cantate Touch. Les Holsteiner ont toujours fait partie de nos premiers choix, mon père investissait à l'époque dans de bonnes juments et a donc décidé de l’acheter. C'était une jument fantastique. Au fil des ans, nous sommes devenus propriétaires de Lux Z et ma famille pensait que c'était une combinaison parfaite pour Cantate Touch. Lux Z avait une grande amplitude de saut, une bonne longueur, de la puissance et était extrêmement souple. Selon eux, c'était l'étalon parfait pour une jument super prudente comme Cantate Touch. Je pense que nous - surtout mes parents et mes frères - avons élevé de très bons chevaux pour plusieurs personnes à Margaretha Hoeve avec environ 60 poulains chaque année. Bien sûr, nous sommes très fiers de United Touch S." Cantate Touch a sauté à 1,60 m avec Ben Schröder, qui montait pour la famille van der Vorm à l'époque. Leur duo a notamment remporté des Coupes des nations et le Grand Prix à Modène en Italie.

Julius Peter Sinnack

Julius Peter Sinnack, qui a été récompensé par le prix de l'éleveur de l'année en 2015 en Westphalie, a tenté d'acheter la jument Cantate Touch de la Margaretha Hoeve pendant de nombreuses années, ayant observé son succès sur le terrain.

 

Touch of Class (Photo: Private) Touch of Class (Photo: Private)

Sinnack n'a pas abandonné, et en 2003, il a réussi à acheter une pouliche par Lux Z, issue de Cantate. Sinnack a baptisé cette pouliche prometteuse Touch of Class. Il se souvient : "J'ai toujours voulu avoir quelque chose de la lignée de Classic Touch. Dans les années 90, Classic Touch était LE cheval qui faisait battre le cœur de tout le monde. Je l'ai vue après sa victoire olympique dans l'écurie avec Ludger Beerbaum. Elle m'a beaucoup impressionné ! J'ai demandé à mon ami Joop Aaldering qui a beaucoup de contacts, s'il pouvait m'aider à trouver une descendance de cette lignée parce qu'il avait acheté Cantate Touch à Hans Werner Ritters et l'avait initialement vendue à la famille van der Vorm. Cantate Touch était active comme poulinière après sa carrière sportive. J'ai essayé d'acheter Cantate Touch, mais elle était tellement chère que je ne l'ai pas achetée tout de suite.  C’est en 2003 qu’elle a eu une pouliche par Lux Z qui m'intéressait, et que j'ai achetée. Je me souviens encore quand elle est arrivée ici à ma ferme – je suis un éleveur assez émotionnel – car quand elle est descendue du camion, je me suis dit, « voilà Classic Touch »  c'était un instant assez fort en émotions." À ce moment-là, je ne pouvais pas savoir comment elle se comporterait en tant que poulinière. Je l'ai laissée sauter en liberté en tant que yearling et j’étais déçu de voir qu’elle n’était pas du tout douée. Je l'ai saillie à deux ans et j'ai récupéré un embryon. Je ne voulais pas qu'elle porte son propre poulain à un si jeune âge. Cet embryon est devenu un poulain par Diamant de Semilly, Deauville S, qui s'est révélé plus tard être sa première progéniture avec des victoires de haut niveau - il a obtenu de nombreuses places de choix avec Laura Kraut, tant en Coupes des nations qu'en Grand Prix 1m60, comme à St. Moritz. J'ai choisi Diamant de Semilly parce que Touch of Class était une jument très sanguine et avait un physique légèrement incliné vers l’arrière, donc je pensais vraiment qu'elle pouvait bien s'accorder avec Diamant de Semilly, et ça a marché. Je l'ai utilisé plus tard encore pour Touch of Class. Il me faut des semaines, voire des mois, pour trouver les bons croisements pour les juments. Après Diamant de Semilly, j'ai utilisé Canturo pour Touch of Class. Leur pouliche est devenue Zypria S, qui a sauté à 1,70m avec Willem Greve. Elle faisait partie de l'équipe olympique néerlandaise à Tokyo en 2021 et de l'équipe néerlandaise victorieuse de la finale de la Coupe des nations en 2019. Canturo a transmis de nombreuses caractéristiques telles que la portée et une bonne technique à Zypria S. Elle était peut-être un peu raide au niveau de son corps, ce qui lui rendait la tâche un peu plus difficile mais elle compensait avec ses autres bonnes caractéristiques.

Au moment où j'ai terminé le transfert d'embryon de celui qui allait devenir Deauville S, j'ai pu acquérir Cantate Touch. J'ai alors croisé Cantate Touch avec mon étalon élevé, Con Cento S (Cento x Polydor). Ce poulain, Con Touch S, a sauté au niveau international avec Laura Kraut et Simone Blum, atteignant 1,60 m avec Blum. Après Con Cento S, j'ai utilisé le fils de Hors la Loi II, Untouchable, pour Cantate Touch. Ce poulain est devenu l'étalon Untouched, le père d'United Touch S. Il était un sauteur spectaculaire en tant que jeune cheval et a été vendu à un propriétaire de Nick Skelton, qui a été le premier à remporter un succès international avec Untouched. Plus tard, Ben Maher a concouru avec lui, mais Untouched est malheureusement décédé trop tôt. Je suis sûr qu'il aurait accompli des choses incroyables dans ce sport.

 

(Photo : Tiffany Van Halle) (Photo : Tiffany Van Halle)

Sinnack se souvient : "Le quatrième poulain de Touch of Class était United Touch S, par Untouched. C'était un gros risque, une expérience d'éleveur qui aurait pu mal tourner. C'était très risqué, mais je n'ai jamais eu de doutes. United Touch S était très joli en tant que poulain et se déplaçait bien. Quand United Touch S est né, j'ai tout de suite dit dès le premier jour que ce poulain allait saillir la pouliche qui était née le même jour. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé par la suite. J'avais déjà en tête que United Touch S pouvait devenir un étalon validé. Il aurait pu être enregistré en tant que cheval Holsteiner, mais l'Association Holsteiner n'a pas accepté son père en tant qu'étalon, ils ne l'ont pas approuvé lors de sa présentation. Ainsi, United Touch S est devenu un poulain enregistré en Westphalie. Il est en réalité entièrement d'origine Holsteiner avec un apport de sang français."

À l'époque, j'ai utilisé Untouched car il montrait déjà des choses prometteuses en tant que cheval de sport. Cela m'a convaincu en partie de l'utiliser, en raison de la façon dont il utilisait son corps. Je voulais consolider ces caractéristiques. Je voulais également ramener beaucoup de Classic Touch dans la lignée. Encore une fois, cela aurait pu fonctionner complètement différemment si le poulain n'avait pas été sain, ou s'il avait présenté des traits négatifs. L'accouplement consanguin est utilisé pour consolider certaines caractéristiques, c'est l'objectif derrière ce type d'accouplement. Je pensais vraiment que cela pouvait fonctionner entre Touch of Class et Untouched. La combinaison devait fonctionner, en lien avec les caractéristiques des deux. Au final, United Touch S s'est révélé être de qualité. Je sais que c'était un risque de faire ce croisement.

En tant que jeune cheval, il avait une bonne façon de sauter. J'ai toujours eu un avis positif à son sujet. Je me souviens qu'à l'âge de deux ans, il était dans le champ avec d'autres jeunes poulains que nous avions là-bas et séjournait dans une écurie ouverte, aussi durant l'hiver. J'ai passé tellement de soirées à m'asseoir devant cette écurie et à l'observer. Il avait quelque chose de spécial, et je l'ai aussi regardé de près parce qu'il était consanguin. Je n'ai jamais pu découvrir quelque chose de négatif à son sujet, et je l'ai vraiment observé pendant de nombreuses heures.

Il a été monté par Hendrik Dove à l'âge de quatre ans. Je confie beaucoup de mes jeunes chevaux à lui. Il était déjà très enthousiaste à propos d'United Touch S – avec sa facilité de conduite et son comportement, c'était un étalon très facile à gérer. Dans mon écurie, j'ai des étalons, des hongres et des juments, et cela ne le dérangeait pas. En tant que jeune cheval, il avait une technique de saut fantastique, cependant, évaluer la portée à cet âge était difficile. À quatre et cinq ans, il saillait à l'élevage Schuld. Il a terminé deuxième en tant que cheval de saut de cinq ans aux championnats de Westphalie. Trois semaines plus tard, il a de nouveau terminé deuxième, cette fois-ci au Bundeschampionat. Après le Bundeschampionat (championnats de jeunes chevaux en Allemagne), il est allé chez Willem Greve qui lui a donné une excellente éducation. Je voulais également m'assurer qu'il saillisse des juments aux Pays-Bas, et donc le sperme était vendu par l'intermédiaire du père de Willem, Jan Greve.

Il avait aussi sa demi-sœur Zypria S, dans son écurie avec qui il faisait partie de l'équipe nationale de saut d'obstacles. Après Willem Greve, United Touch S est allé chez Bart Bles. C'était une belle association pour United Touch S mais en raison de certaines circonstances il n’a pas pu vraiment le faire concourir dans de nombreuses épreuves et j'ai dû l’en retirer. J'ai rencontré Sophie Hinners lors d'un concours chez Holger Hetzel et j'ai parlé de United Touch S avec elle. Nous avons convenu que je passerai avec lui pour qu'elle puisse l'essayer. Sophie pensait qu'il pourrait être trop fort pour elle, mais que Richard (Vogel) aimerait le monter. C'était 10 jours avant le Bundeschampionate, mais il m'a appelé pour voir si cela me dérangeait que United Touch S participe à l'épreuve des chevaux de huit ans et plus. J'ai été un peu surpris parce que chaque éleveur le surveillerait de très près. Je pensais que si quelque chose allait mal, tout le monde se moquerait de moi. Le premier jour, il a fait deux fautes et n'a pas très bien sauté, mais le deuxième jour, ils ont remporté l'épreuve ensemble.

Je suis heureux et aussi un peu fier que cela ait si bien fonctionné avec United Touch S. Encore une fois, je dois dire que c'était un risque, cela aurait pu mal tourner. Ce n'était pas facile de prendre cette décision mais je suis heureux car cela s'est bien passé. En élevage, il faut parfois essayer des choses. Pour moi, cela signifie aussi de faire évoluer l'élevage. Parfois, il faut prendre des risques. L'élevage relève aussi d’une part de chance. Il faut avoir de la chance pour que vos chevaux trouvent le bon cavalier. J’estime que j’ai eu de la chance de pouvoir élever une lignée maternelle comme Stamm 4025. Si nous remontons de quelques générations, nous pouvons voir que Feldtor était déjà une jument avec une exceptionnelle volonté de travailler. Chaque fois qu'un agriculteur voulait acheter un tracteur, elle était vendue au fermier suivant car ils souhaitaient tous l’avoir. Cette caractéristique est encore présente dans la lignée aujourd'hui, ces chevaux veulent travailler."

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.